Les rallyes citoyens dans l’académie de Bordeaux, Œuvre du Trinôme académique : Éducation nationale, Défense, IHEDN

Voici la liste des 14 stands pour le rallye2015


1. Éducation Nationale

2. Association des amis de Jean Moulin

3. Ordre de la Légion d'Honneur

4. SDIS

5. CIRFA

6. Service de Santé des Armées

7. ONAC+ Assoc. des Fusillés du camp de Souge

8. Assoc. des maires de Gironde

9. Marine Nationale

10. Environnement durable

11. IHEDN

12. Gendarmerie Nationale

13. Direction du Service Nationale

14. CPA 30 (Commandos parachutistes).

Veullez consulter ce lien avant de participer au rallye

 

https://www.facebook.com/pages/D%C3%A9fense-Sud-Ouest/433392796714590

Télécharger
diaporama rallye 2014
DMD33_RALLYE_2014_Présentation Educ. Nat
Présentation Microsoft Power Point 3.5 MB

  

Parmi bien d’autres (Site internet, animation de bassin, formation initiale et continuée, intervention dans les établissements, visites de sites…) le Rallye citoyen fait partie des dispositifs que les trinômes académiques ont à leur disposition pour diffuser l’esprit de Défense dans le cadre du Parcours de citoyenneté.

Le dispositif dans l’académie de Bordeaux

 

Le rallye citoyen a été mis en place dans l’académie de Bordeaux par le délégué militaire départemental adjoint de la Gironde pour la première fois en 2008. Il était à destination des élèves des lycées de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), s’appelait « rallye des lycéens » et se déroulait sur le camp de Souge avec deux corps support, le 503e régiment du train basé à Souge et la base aérienne 106 (BA 106) localisée à Mérignac. Un deuxième rallye s’est déroulé en 2009 dans les mêmes conditions.

En 2010, le dispositif prit le nom de rallye citoyen et fut élargi à tous les départements de l’académie (Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques). Il comportait un thème commun, « L’appel du 18 juin et ses conséquences » et son déroulement commençait par une cérémonie aux couleurs suivie de l’hymne national, la Marseillaise, chanté par les participants. Ayant été présenté dans une dizaine de bassins (zones d’animation pédagogiques), il toucha en définitive, concrètement, près de 600 élèves, plus de 120 enseignants et 60 chefs d’établissement.

Organisation du dispositif actuel

 

Il s’agit d’une compétition amicale, ludique, intellectuelle et physique, qui s’adresse, selon les départements à des équipes mixtes de 8 à 12 élèves de collège ou de lycée. Les niveaux retenus sont la 3e pour le collège et la 1ère pour les lycées (enseignement de Défense à ces niveaux).

 

Les équipes sont encadrées par un enseignant de leur établissement et un militaire ou un policier. Sur le rallye de la Gironde, les équipes incluent également un jeune stagiaire de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (EPIDe) et un jeune issu de milieux défavorisés.

Les équipes passent sur une douzaine de stands tenus par des partenaires qui peuvent varier selon les départements :

Education nationale, IHEDN, Armée de terre, Marine nationale, Armée de l’air, Service national, DGA, Service de santé des armées, Gendarmerie, Police nationale, Pompiers, Mairies, Conservatoire des espaces naturels, Office national des anciens combattants, Associations mémorielles, Association des médaillés…

Sur ces stands, les élèves participent à une épreuve physique ou intellectuelle. Entre chaque stand, il peut y avoir un parcours d’orientation bonifiant. Les questionnaires sont validés par l’Education nationale.

Chaque journée s’ouvre par une cérémonie des couleurs où les élèves chantent la Marseillaise. En amont, les enseignants ont expliqué les emblèmes de la République et revu les paroles de l’hymne national. La proclamation des résultats se fait le soir même lors d’une petite cérémonie qui réunit tous les participants. La remise des trophées, mis en jeu chaque année, a lieu lors d’une cérémonie à la Préfecture, en mairie ou dans un établissement scolaire. C’est l’occasion de rappeler les étapes du parcours de citoyenneté et l’importance des valeurs de la République.

 

Dans chaque département, il y a un corps ou une structure support :

- Dordogne : Ecole de police de Périgueux ;

- Gironde : 503e Régiment du train (503e RT) appuyé administrativement par la base aérienne 106 (BA 106) ;

- Landes : Base aérienne 118 (BA 118) ;

- Lot et Garonne : 48e Régiment des transmissions (48e RT) ;

- Pyrénées-Atlantiques : Ecole des troupes aéroportées (ETAP).

 

Ce dispositif suppose l’implication forte des Délégués militaires départementaux et des Inspecteurs d’Académie. Il est vivement souhaité que l’IHEDN soit également présent dans la préparation de ces manifestations.

Il est préférable qu’il y ait un pilotage académique par le Chargé de mission Défense qui, sous l’autorité du Recteur, coordonne le dispositif.

 

Les retours d’expérience sont très positifs, pour l’ensemble des partenaires, mais plus particulièrement pour les jeunes.